Vigie 2012 ou du « fact-checking » à l’européenne

A l’approche des élections présidentielles en France, le web à l’échelle mondiale est en ébullition et les tentatives de « fact-checking » se multiplient. Le site internet Vigie 2012, fondé par le Groupe des Belles Feuilles, s’inscrit dans cette mouvance en vérifiant la véracité des propos des candidats et en les classant en fonction de la portée européenne de leurs déclarations.

Page d'accueil de Vigie2012.eu

Le « Fact-checking », qu’est-ce-que c’est ?

Né aux Etats-Unis en 1994 à l’université de Pennsylvanie et développé dans les années 2000 (notamment avec PolitiFact.com, prix Pulitzer en 2009), cette nouvelle pratique, voire nouvelle branche du journalisme, consiste en une vérification systématique des faits et chiffres énoncés publiquement par une personnalité politique ou économique.

Factcheck.org, The Fact Checker…des exemples qui inspirent la France depuis trois ans. En effet, Libération se voit pionner français en lançant Désintox suivi de près par les Décodeurs du Monde. Plus récemment, le Détecteur de Mensonge au JDD et Contrôle Technique sur Rue89I>Télé et Owni lancent également le « Véritomètre » à l’aube des présidentielles.

Une Vigie aux aguets

Le truc en plus de Vigie 2012, c’est sa portée européenne. La Vigie encourage les différents candidats à parler de l’Europe et donne aux citoyens les clés pour comprendre la charge européenne des discours et enjeux des politiques. Elle éclaircie des thèmes parfois trop et souvent complexes car trop éloignés des citoyens. Alors, cette pratique retourne à la base brute du journalisme c’est-à-dire la vérification des sources.  Une vérification qui, plus qu’un simple réflexe de journaliste, devient ici un métier à part entière. Vigie 2012 s’appuie sur 40 veilleurs bénévoles, un bureau décisionnaire et une délégué générale à plein temps.

La Vigie se distingue des autres outils de fact-checking par ses deux rubriques. La première, « Vrai ou Faux« , présente clairement les propos d’un candidat accompagnés d’une « explication » sur leur véracité. Un tableau répertorie le nombre total de « vrai » et de « faux » qu’a obtenu un candidat. La seconde rubrique, « Qui en parle le plus ?« , classe chaque semaine les médias et figures politiques parlant le plus de l’Europe, en plus d’un classement mensuel des candidats.

Le pouvoir des « fact-checkeurs »

Ces différentes interventions des « fact-checkeurs » touchent les personnalités politiques qui se voient décrédibilisés. Leur pouvoir de persuasion est en nette diminution si les vérificateurs dévoilent antérieurement de faux propos. Résultat, certains s’offusquent tandis que d’autres acceptent et évoluent (c’est le cas de François Bayrou qui a mis à jour ses données).

L’avenir du fact-checking est encore incertain en France. Vigie 2012 n’a pas vocation de perdurer après la campagne présidentielle. De plus, le principe de surveillance des propos ne plaît pas à tout le monde, voyant en cela des dialogues et débats politiques trop artificiels.

Cette tentative de journalisme d’un nouveau genre est un pas de plus vers un journalisme dit « européen », un journalisme qui n’existe pas encore à proprement parler. Mais malgré ce pas vers l’Europe, le recul de la Vigie 2012, après les élections, va rendre le chemin vers un journalisme européen encore long et ardu, voire totalement inexistant.

About these ads

À propos de Coralie Horgue

- Étudiante à l'école de journalisme de l'Université Lumière Lyon II - Je fais un stage de 4 mois en Belgique, à Tournai, dans l'édition NordEclair de la société de presse écrite SudPress. - Attraits : presse satirique, grands reportages.

Publié le 23 février 2012, dans Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :